Home > Actualités > Rassemblement d'opposition à l’usine à veaux Cooperl Samedi 29 ...
Partager sur :
COMMUNIQUÉ DE PRESSE
25.02.2020

Rassemblement d'opposition à l’usine à veaux Cooperl Samedi 29 février 2020 à 11h - SCEA Bas Chemin à Guipry Messac

11.04.2019 - Guipry-Messac.

Mobilisation contre le projet l'an dernier - on y retourne cette année !!!

Communiqué de Presse envoyé aux médias le 25/02/2020

La Confédération Paysanne d'Ille-et-Vilaine appelle à se rassembler le samedi 29 Février 2020 à 11h sur le site de la SCEA le Bas Chemin à Guipry Messac afin de marquer son opposition au projet d'agrandissement d'un bâtiment d'élevage de veaux, porté par la Cooperl. Par sa présence, elle tient à apporter son soutien aux élu.e.s de Guipry Messac, au collectif de riverains et à l'association la PUCE qui depuis un an et demi contestent ce projet.

Nous nous opposons à ce projet car il marque une nouvelle étape dans la perte d'autonomie des paysan.ne.s. Ce ne sont pas des paysan.ne.s qui maîtrisent et pilotent l'outil de production mais des salarié.e.s de la Cooperl. C'est un signal d'alarme qui est envoyé à toute la profession : trouvera-t-on encore des paysan.ne.s dans les fermes à l'avenir, ou des salarié.e.s de coopératives ? Dans ce projet d'usine à veaux, encore une fois, les paysan.ne.s se trouvent sans pouvoir de négociation sur les prix d'achat et de vente des animaux...

Toujours plus d'industrialisation de l'agriculture pour toujours moins de revenus et de paysan.ne.s : ce schéma doit s'inverser. Il est urgent de construire de nouvelles filières de production où les acteurs économiques prennent réellement en compte les enjeux sociétaux, environnementaux et territoriaux. Pour la Confédération Paysanne, ce projet passéiste n'y répond d'aucune manière mais répond simplement à des logiques économiques et de court terme.

Nous appelons à la construction de filières dont l'ambition première doit être des paysans nombreux et des territoires vivants.

De plus, nous nous alarmons que la Préfecture d'Ille-et-Vilaine ait donné son accord à l'agrandissement du bâtiment d'élevage malgré le désaccord du conseil municipal de Guipry Messac au vu du lieu d'implantation de l'élevage et des nombreux manquements juridiques.

La Confédération Paysanne 35 apporte son soutien au recours administratif porté par la Mairie de Guipry Messac contre l'arrêté d'autorisation préfectorale.

CAMPAGNES SOLIDAIRES
TROUVEZ UNE CONF'
NOUS CONTACTER Confédération Paysanne d'Ille-et-Vilaine
17 rue de Brest - 35000 RENNES | 02.99.50.45.27