Home > Actualités > Langouët : un arrêté discutable mais peut-être précurseur !
Partager sur :
COMMUNIQUÉ DE PRESSE
04.06.2019

Langouët : un arrêté discutable mais peut-être précurseur !

La Confédération paysanne d'Ille-et-Vilaine a rencontré Daniel Cueff, maire de Langouët, ayant sorti le 18 mai dernier un arrêté municipal d’interdiction des pesticides dans un périmètre de 150m d’une habitation.

. Nous contestons cet arrêté qui, comme un couperet, met des paysans en difficultés, tant dans la conduite de leur ferme que vis-à-vis de leurs voisins. Nous regrettons que le maire n'est pas effectué une réunion de concertation locale* au préalable. Cet arrêté est contestable mais il reflète les attentes sociétales actuelles et des changements réglementaires ou législatifs à venir.

 

 

Arrêtons de faire l'autruche : il faut sortir, rapidement, des pesticides !

 

Malgré le verdissement de la PAC*, l'augmentation des surfaces en bio, les plans Ecophyto : la consommation des pesticides a augmenté ces dernières années. Les paysans sont les premiers touchés. Les preuves de l'action des pesticides sur la santé des citoyens et la biodiversité ne cessent de s'accumuler. C'est pourquoi la Confédération paysanne appelle sans détour à sortir des pesticides en soutenant techniquement et financièrement les paysans. Seuls les changements de systèmes seront payants sur le long terme plutôt que des arrêtés et des interdictions ici ou là.

 

 

Politiques, coopératives, industriels, Chambre d'agriculture, lycées agricoles, consommateurs : tout le monde doit faire sa part

 

L'utilisation massive de pesticides est indissociable de la compétition acharnée sur les prix et de la difficulté des paysans à obtenir un revenu juste et stable. Sortir des pesticides présuppose donc une transformation de la condition économique imposée aux paysans, qui font des pesticides une béquille au revenu. Déployons les alternatives aux pesticides (mélanges céréaliers, équipements de désherbage mécanique, MAE**…) et encourageons les expérimentations, la recherche et la formation dans ce sens. La Confédération paysanne regrette la frilosité des Chambres d'agriculture sur ce sujet : il est pourtant nécessaire d'agir, pour la santé des paysans, de nos voisins, l'avenir de la planète et de nos enfants.

 

 

 

* La charte régionale « Engagement et bonnes pratiques de l'usage des produits phytosanitaires pour la protection des lieux accueillant des personnes vulnérables » (signée en juin 2018) encourage la mise en place, sous l'égide des maires, de réunions de concertation locales entre les responsables d'établissements et les agriculteurs.

* MAE* : mesure agro-environnementale

 

Lire l'arrêté : https://www.langouet.fr/wp-content/uploads/2019/05/Arre%CC%82te%CC%81-dinterdiction-des-pesticides.pdf

CAMPAGNES SOLIDAIRES
TROUVEZ UNE CONF'
NOUS CONTACTER Confédération Paysanne d'Ille-et-Vilaine
17 rue de Brest - 35000 RENNES . 02.99.50.45.27