Home > Actualités > Projet des 800 veaux à Guipry-Messac : quand la logique ...
Partager sur :
COMMUNIQUÉ DE PRESSE
11.02.2019

Projet des 800 veaux à Guipry-Messac : quand la logique d’industrialisation se met en place…

La Confédération paysanne d'Ille-et-Vilaine s’oppose au projet des 800 veaux qui pourrait voir le jour à Guipry-Messac.

En effet, ce projet coche toutes les cases de l'industrialisation de l'agriculture qui entraîne petit à petit la disparition des paysans et du bon sens dans nos campagnes.

Ce ne sont plus les paysans qui pilotent mais bien la Cooperl qui est à l'origine de ce projet. Ces 800 veaux sont la résultante de montages sociétaires et de systèmes de défiscalisation divers et variés. Les intérêts économiques priment sur la cohérence agricole et territoriale. Quelle forme va prendre le plan d'épandage ? Quels impacts aura le mouvement incessant d'animaux sur l'exploitation et pour les riverains ? Pour couronner le tout, ces veaux iront vers des grandes enseignes qui fanfaronnent toutes actuellement dans leur communication : « Act for food : 10 actes pour vous aider à mieux manger» (Carrefour), « Mieux manger, mieux produire » (Intermarché)... Bien entendu, derrière tout ça, aucun cahier des charges précis, aucune autre logique que celle du greenwashing pour répondre aux attentes sociétales.

Pour la Confédération paysanne, une coopérative comme la Cooperl n'investit dans ces bâtiments que par intérêts économiques. Nous appelons les paysans à contester ce type de projet : nous souhaitons que l'élevage soit mené par des paysans, pour plus de cohérence et plus d'emplois sur nos territoires.

 

 

CAMPAGNES SOLIDAIRES
TROUVEZ UNE CONF'
NOUS CONTACTER Confédération Paysanne d'Ille-et-Vilaine
17 rue de Brest - 35000 RENNES . 02.99.50.45.27